Fonds d’urgence ESS

Vous êtes une association relevant de l’ESS et vous rencontrez des difficultés liées à la crise ? Vous pouvez bénéficier d’une aide ponctuelle de l’Etat de 5 000 euros (de 1 à 3 salariés) à 8 000 euros (de 4 à 10 salariés) afin de préserver les emplois de votre structure.

Le gouvernement a mobilisé un fonds d’urgence de 30 millions d’euros pour les structures de l’ESS de moins de 10 salariés frappées par la crise. Le réseau France Active est l’opérateur choisi pour le déployer partout en France à travers un guichet unique, accessible depuis le 22 janvier 2021.

Doté de 30 millions d’euros, le fonds UrgencESS, voté dans le cadre du projet de loi de finances rectificative pour 2020 au mois de novembre dernier, est désormais pleinement opérationnel et déployé depuis le 22 janvier 2021.

Vous êtes une association relevant de l’ESS et vous rencontrez des difficultés liées à la crise ?
Vous pouvez bénéficier d’une aide ponctuelle de l’Etat de 5 000 euros (de 1 à 3 salariés) à 8 000 euros (de 4 à 10 salariés) afin de préserver les emplois de votre structure.

Comment ? Accéder au guichet unique

Le fonds propose :
- un diagnostic de situation économique pour diriger les structures vers les aides et mesures de soutien auxquels ils ont déjà droit ou vers de nouvelles solutions de financement,
- une subvention de 5 000 € ou 8 000 € en fonction de la taille de la structure et de ses besoins,
- un accompagnement via le dispositif local d’accompagnement pour certaines structures éligibles.

Cette aide doit permettre aux structures relevant de l’économie sociale et solidaire de :
- poursuivre leur activité pendant la crise,
- financer les emplois de leurs salariés,
- pallier les difficultés liées à la trésorerie.

Le fonds est à destination des associations employant de 1 à 10 salariés (et aux autres familles de l’ESS : coopératives, SIAE, ESUS..)

La logique du guichet unique permet à toute structure désireuse de bénéficier de cette aide de remplir seul formulaire de contact en ligne. France Active sera chargée d’orienter la demande vers l’association la plus proche de la structure. Une analyse du dossier sera effectuée avant la réponse à travers un diagnostic de la situation économique et financière. Par la suite, les structures bénéficieront d’un accompagnement personnalisé pour leur relance, en plus du soutien financier.

Lien vers l’article complet
Lien vers le guichet unique

Source : DRDJSCS des Pays de la Loire

SPIP Mentions légales Plan du site Suivre la vie du site RSS 2.0